Mettre en place une culture de startup, est-ce possible dans mon entreprise?

Dans un contexte où l’accélération de l’innovation réduit le cycle de vie des entreprises, le Québec ne peut pas se permettre de laisser passer la parade des start-ups. – Les Affaires

Les startups sont partout!

Si vous êtes comme moi et que vous suivez l’actualité économique, nous avons l’impression que les startups sont partout et qu’elles sont le nouveau remède aux problèmes de performance et de motivation des employés.

Il est faux de croire que les startups ne sont populaires qu’à Silicon Valley. Toronto et Montréal apparaissent présentement parmi les 20 premières villes au monde pour leur écosystème de startups.

 

La culture de startup, n’est-ce pas seulement utile pour les startups?

Qu’ont en commun BusbudLightspeedMaker Bloks et Frank and Oak?

En plus d’être parmi les startups montréalaises qui connaissent une croissance fulgurante, ces entreprises ont été fondées il y a seulement quelques années et elles se sont imposées dans leur secteur d’activités. [Pour la liste complète des startups montréalaises, consultez cette liste]

Au-delà de la personnalité de leur fondateur, c’est généralement la culture entrepreunariale qu’ils ont mise en place qui leur a permis de se distinguer significativement sur le marché.

Dans un récent article, nous avons souligné la nécessité pour les PME de mettre en place une « culture de startup » afin de favoriser l’innovation, de se distinguer de la compétition et pour augmenter la mobilisation de ses employés. Il paraît donc pertinent de se questionner sur les bénéfices d’une culture de startup.

 

Comment fonctionne une culture de startup?

Le mode de gestion d’une startup diffère significativement de celui d’une entreprise traditionnelle. Nous avons relevé, entre autres, que :

  • Les startups reposent sur un modèle de prise de décision décentralisé – plutôt qu’une hiérarchie horizontale et centralisée.
  • Les startups favorisent la collaboration et l’échange d’information dans le but d’atteindre les objectifs – plutôt que l’individualité et la compétition.
  • Les startups intègrent leurs clients dans les différentes étapes de leurs processus opérationnels – plutôt que d’avoir la perception qu’ils connaissent parfaitement leurs clients et leur marché.
  • Les startups mettent en place des processus permettant l’adaptation rapide et fréquente afin de répondre aux exigences de leurs clients – plutôt que la définition de processus rigides et d’une structure de contrôle.
  • Les startups mettent en place des environnements de travail qui favorisent la collaboration et l’atteinte des résultats – plutôt que l’assignation basée d’espace de travail sur le niveau hiérarchique ou sur l’ancienneté.

 

En conséquence, les entreprises qui maintiennent une culture de startup maintiennent un haut niveau d’engagement de la part de leurs employés et produisent des résultats qui dépassent ceux de leurs compétiteurs. En ce sens, ces entreprises maintiennent un haut taux de rétention de leurs meilleurs talents ce qui leur permet de démontrer un niveau de performance excédant la moyenne de leur industrie.

 

Quels sont les bénéfices de la mise en place d’une culture de startup?

Dans son livre Winning at Intrapreneurship: 12 Labors to Overcome Corporate Culture and Achieve Startup Success, Guillaume Hervé souligne certains des bénéfices associés à une culture de startup. Les entreprises qui ont instauré une culture de startup (intrapreunariat) sont :

  • Centrées sur les besoins de leurs clients : la culture de startup force l’entreprise à répondre adéquatement aux besoins de ses clients. La survie de l’entreprise est menacée si elle ne répond pas adéquatement aux besoins de ses clients. Cela met donc une pression sur les opérations, le fonctionnement et les processus de l’entreprise. La culture de startup force donc l’entreprise à garder les préoccupations de ses clients au centre de ses activités.
  • Gèrent leurs ressources efficacement : étant donné qu’elles ont des ressources limitées, dans une culture de startup les employés ont une préoccupation accrue de l’utilisation efficace des ressources qui leur sont assignées. Alors que c’est le contrôleur ou le département des finances à qui incombe cette responsabilité dans une grande entreprise, l’imputabilité pour une utilisation adéquate des ressources est partagée à l’ensemble des employés dans une culture de startup.
  • Permettent l’automotivation et augmentent la persévérance de leurs employés : les employés qui rejoignent une startup sont généralement interpelés par les produits, les services ou la mission de l’entreprise. Par conséquent, ils ont un sentiment d’appartenance fort et une volonté de contribuer au succès de celle-ci. Plutôt que de travailler pour « leur chèque de paie », dans une culture de startup les employés contribuent à un projet qui a du sens pour eux.
  • Sont adaptatives : dans une startup, les compétences des employés et les processus opérationnels doivent constamment s’adapter afin de répondre aux contraintes du marché et de préserver leur survie. La culture de startup favorise donc les compétences adaptatives des entreprises.
  • Doivent demeurées créatives et innovantes : compte tenu des ressources limitées et de la nécessité de survivre dans un environnement compétitif, les startups doivent trouver les moyens nécessaires d’innover et de se distinguer. Que ce soit par des produits ou services innovants, par l’amélioration significative de leur modèle d’affaires ou de leurs processus opérationnels, les startups sont condamnées à innover pour survivre. La mise en place d’une culture de startup permet de créer les conditions favorisant l’innovation et la créativité.
  • Sont composées de gens passionnés : les startups n’ont généralement pas tous les moyens financiers nécessaires pour attirer les meilleurs talents. Elles doivent user de créativité ou offrir des projets passionnants pour attirer des employés passionnés qui souhaitent contribuer activement au succès du projet sur lequel ils travaillent. Par conséquent, les startups réussissent à attirer les gens dont ils ont besoin en proposant un projet qui a du sens et qui permet aux employés de se dépasser professionnellement et personnellement.
  • Maintiennent un environnement énergique : les startups sont reconnues pour leurs environnements de travail stimulants et distinctifs. La modification des espaces de travail permet non seulement de créer des espaces physiques qui ne sont pas ennuyants et qui favorisent la créativité, l’innovation, la productivité et la performance.

 

Pourquoi ne pas vous inspirer de la culture des startups pour transformer votre entreprise?

 

Audacium accompagne les dirigeants d’entreprises et les entrepreneurs dans l’implantation d’une culture forte, favorisant la transformation des individus en agents d’innovation et de performance. Grâce à notre approche éprouvée qui amène les entreprises à modifier leurs méthodes de gestion, l’adoption d’une culture de startup génère des solutions innovantes et des résultats probants. 90 jours suffisent généralement pour voir des résultats concrets.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Ajouter un commentaireYour email address will not be published