Je dirige une PME, ai-je vraiment besoin d’innover?

J’étais à Silicon Valley récemment pour participer à une conférence sur l’intrapreneuriat. Plus de 250 participants provenant de 19 pays et représentant près de 100 entreprises de toutes tailles se posaient sensiblement la même question : « Comment pouvons-nous mettre en place les conditions nécessaires pour innover et poursuivre notre croissance dans un marché de plus en plus compétitif? »

 

Si vous vous posez la même question, vous pourriez trouver ces statistiques intéressantes :

 

Comment ces statistiques répondent-elles à ma question?

 

Comme dirigeant d’une PME, vous pourriez incorrectement conclure que le manque d’innovation « c’est un problème de grandes entreprises ».  De la même manière, vous pourriez croire que si votre entreprise a réussi à tirer son épingle du jeu jusqu’à maintenant, que « vous n’avez pas à vous préoccuper de l’innovation ».

Est-ce vraiment le cas?

L’histoire du succès de Couche-Tard est largement médiatisée. Par contre la disparition de centaines de PME qui n’ont pas été en mesure de s’adapter aux conditions changeantes de leur marché l’est beaucoup moins.

Comme la disparition de PME ne fait pas les manchettes de l’actualité, tournons-nous vers quelques exemples de disparition des grandes entreprises – qui ont été largement médiatisé.

 

En comparant les entreprises qui ont disparu de celles qui ont pris leur part de marché, il est possible de comprendre que l’innovation est un atout important pour toutes les entreprises.

Vous vous souvenez de l’époque où Blackberry dominait le marché des téléphones intelligents?

 

Dans ce sens, l’innovation n’est-elle pas l’un des meilleurs moyens pour une PME (comme pour une grande entreprise) de s’adapter à son marché et de se protéger de la compétition?

 

Comment faire pour innover?

Si comme plusieurs autres dirigeants de PME vous vous demandez « Comment pouvons-nous mettre en place les conditions nécessaires pour innover et poursuivre notre croissance dans un marché de plus en plus compétitif? », il existe des pistes intéressantes.

 

Pourquoi ne pas vous inspirer de la culture des startups?

 

Dans un environnement d’affaires en constante évolution où la compétition s’accentue, les startups arrivent à tirer parti des nouvelles technologies plus rapidement que les entreprises bien établies. Elles répondent ainsi plus rapidement aux besoins émergents des consommateurs, et ce avec souvent moins de ressources que les entreprises en place. Comme elles ont moins de contraintes structurelles, les startups ont une plus grande adaptabilité aux besoins changeants.

C’est en réponse à ce phénomène que les moyennes et les grandes entreprises s’intéressent de plus en plus à la mise en place d’une culture de « startup » ou d’intrapreneuriat.

L’intraprenariat n’est pas nouveau. Le concept a d’abord émergé vers la fin des années ’70, lorsque l’innovation commençait à s’essouffler dans les grandes entreprises. Les entreprises de toutes tailles ont réalisé que les processus en place, que la manière de gérer les équipes et que les comportements des employés orientaient les actions vers la minimisation de la prise de risque ce qui freinait la capacité des entreprises à innover.

Soudainement ces dirigeants ont commencé à porter attention à l’émergence des startups et aux conditions permettant de répondre rapidement et efficacement aux besoins émergents. Il n’est pas nécessaire d’insister que les startups doivent démontrer une capacité d’adaptation au changement pour survivre.

 

Pourquoi ne pas intégrer une culture de startup dans votre organisation?

 

Les dirigeants d’entreprise partagent les mêmes défis

En son coeur, l’intrapreneuriat aide les entreprises à innover plus vite et de façon continue. Dans un récent sondage, 72% des dirigeants d’entreprises se sont dits inquiets face à la rapidité des changements technologiques. Si vous n’êtes pas inquiets, c’est possible que vous soyez prochainement surpris par l’arrivée d’une startup qui viendra prendre vos clients.

La mise en place d’une culture de startup est donc un accélérateur de changement de culture de l’entreprise et de son mode de fonctionnement pour tirer avantage des opportunités existantes.

Dans ce sens, l’intégration d’une culture de startup contribue également à attirer, à retenir et développer les meilleurs talents. Nous reviendrons sur ce sujet dans un prochain article.

 

Pourquoi ne pas tirer avantage des apprentissages de ces startups pour modifier la culture et le fonctionnement de votre entreprise afin de créer les conditions nécessaires à l’innovation et vous donner les conditions gagnantes pour que votre entreprise ne soit pas l’une de celles qui disparaîtront au courant des prochaines années? Grâce à notre méthodologie testée, éprouvée et ancrée dans la réalité des entreprises, nous avons identifié les facteurs clés permettant d’injecter flexibilité, imputabilité et dynamisme dans la culture des entreprises afin d’instaurer une culture de startup.

Dans un prochain article, nous allons énumérer les bénéfices associés à une culture de startups et proposer des moyens d’instaurer une telle culture dans les PME et les grandes entreprises.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Ajouter un commentaireYour email address will not be published