Instaurer une culture d’intrapreneuriat

Nous avons récemment partagé que dans un environnement d’affaires en constante évolution où la compétition s’accentue, les startups arrivent tout de même à tirer parti des nouvelles technologies plus rapidement que les entreprises bien établies. Elles répondent ainsi plus rapidement aux besoins émergents des consommateurs, et ce avec généralement moins de ressources.

C’est en réponse à ce phénomène que les moyennes et grandes entreprises s’intéressent de plus en plus à l’intrapreunariat.

Qu’est-ce que l’intrapreneuriat?

L’intraprenariat n’est pas nouveau. Le concept a d’abord émergé vers la fin des années ’70, lorsque l’innovation commençait à s’essouffler dans les grandes entreprises. L’intrapreneuriat était donc vu comme un moyen pour les grandes entreprises de s’adapter aux changements en augmentant l’innovation. En investissant dans la recherche et le développement (R et D), en modifiant certains de leurs processus internes et en encourageant l’exploration de nouvelles avenues, ces entreprises ont tenté de sortir de leur complaisance.

Malheureusement, la première vague d’intrapreneuriat n’a pas vraiment décollé. Les grandes entreprises ont réalisé que l’innovation n’est pas facile. Mais la principale raison était probablement liée au fait que les dirigeants de grandes entreprises ne croyaient pas vraiment qu’ils pouvaient apprendre des approches utilisées par les petites entreprises.

Depuis quelques années déjà, l’intrapreneuriat est revenu à la mode. En son coeur, l’intrapreneuriat aide les grandes organisations à innover plus rapidement et de façon continue. Le Globe and Mail, publiait d’ailleurs récemment un article intitulé Will corporate intrapreneurs put entrepreneurs out of a job?

Par contre, la mise en place d’une culture d’intrapreneuriat exige plus que la modification de quelques processus opérationnels et l’offre de récompenses. Pour favoriser une mentalité intrapreneuriale, il faut modifier la culture de l’entreprise!

 

Instaurer une culture d’intrapreneuriat

Il est souvent mentionné que les intrapreneurs affichent souvent la même passion que les entrepreneurs. Dans ce sens, pour connaître le succès les intrapreneurs requièrent souvent la mise en place de processus, d’outils et de mode de fonctionnement qui ressemblent grandement à ceux des startups.

Malheureusement, la plupart des moyennes et grandes entreprises n’ont pas un mode de fonctionnement et une culture de startup. Par conséquent, afin que les intrapreneurs puissent être de vrais agents de changement et qu’ils puissent innover, il est nécessaire d’instaurer une culture qui leur permet de réaliser ce qu’ils souhaitent.

Dans un contexte de changements constants où l’arrivée de nouveaux compétiteurs est une menace réelle, la mise en place d’une culture d’intrapreneuriat permet d’accélérer les changements nécessaires à l’intérieur de l’entreprise. De plus, l’instauration d’une culture d’intrapreneueriat contribue également à attirer, à retenir et développer les meilleurs talents.

Contrairement aux autres générations qui pouvaient se contenter de la stabilité d’emploi, les milléniaux tendent à rechercher des environnements où dans lesquels ils peuvent mettre à profit leurs compétences. Les milléniaux cherchent à contribuer à des projets qui ont du sens pour eux. L’instauration d’une culture d’intrapreneuriat permet ainsi d’atteindre cet objectif.

 

Si vous souhaitez sortir votre entreprise de la complaisance et du statu quo, l’instauration d’une culture d’intrapreneuriat pourrait vous distinguer de vos compétiteurs et attirer les talents dont vous avez besoin.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Ajouter un commentaireYour email address will not be published