Comment réagissez-vous à une baffe?

« Tout le monde a un plan jusqu’à ce qu’on reçoive un coup de point au visage » — Mike Tyson

Un ami Facebook a publié une mise à jour qui m’a fait réfléchir. Après que mon cerveau ait terminé de générer une image mentale, j’ai commencé à m’interroger sur les différentes façons dont les gens réagissent suite à une baffe (sens figuré).

En tant que coach en leadership, je suis témoin et je peux entièrement comprendre comment une « baffe », un « coup de poing au visage », une « fissure dans la route » ou une « rupture » sont de merveilleuses occasions de nous développer davantage comme êtres humains… Mais assez parlé de moi. Parlons un peu de vous.

Comment réagissez-vous à une baffe?

Comment réagissez-vous lorsque la vie vous lance une balle courbe? Que faites-vous quand quelque chose cesse de fonctionner dans votre vie normale ou que vos plans vont de travers?

Je vous propose quelques exemples afin de vous aider à générer une réponse.

Comment réagissez-vous lorsque votre voiture tombe en panne de façon inattendue? Lorsque votre vol est retardé (ou annulé)? Quand votre patron met en place un nouveau processus sans notification préalable? Quand une employée se déclare malade le jour où elle était censée compléter votre demande importante?

Option n ° 1 — « Je ne peux pas croire que ça m’arrive à moi! »

Vous êtes outragés, profondément secoué et vous vous sentez comme une victime. Vous cherchez quelqu’un (ou quelque chose) à blâmer et vous cherchez des gens avec qui partager votre état d’esprit. Le stress causé par la rupture se dissipe lentement et vous commencez à vous sentir mieux une fois que vous avez été en mesure de transférer une partie de votre stress à d’autres.

Option n ° 2 — « Maintenant, mes plans sont vraiment foutus! »

Vous êtes surpris et quelque peu contrarié. Vous vous dites que c’est votre responsabilité de trouver une solution. Une fois les effets du choc initial dissipés, vous dirigez votre énergie afin de tenter de trouver une solution au problème aussi rapidement que possible. Vous déployez vos ressources afin de rétablir votre équilibre et vous espérez que votre vie revienne rapidement à la normale. Après tout, vous avez tellement d’autres choses à vous occuper.

Option n ° 3 — « Qu’ai-je fait pour mériter ça? »

Vous êtes surpris et vous commencez à chercher des explications. Vous essayez de retomber rapidement sur vos pieds. Vous vous demandez comment vous allez composer avec la situation. Une fois que vous réalisez que votre vie n’est pas menacée, vous cherchez la cause possible de la rupture et vous vous demandez si les choses auraient pu se dérouler autrement.

Option n ° 4 — « Que puis-je apprendre de cette situation? »

Vous savez que ce qui ne vous tue pas vous rend plus fort. Donc, vous prenez un peu de recul et apprécier que la vie est imprévisible. Vous vous rendez compte que la rupture est une occasion d’apprendre et même de vous améliorer. En plus de chercher votre contribution potentielle aux événements, vous demandez même le point de vue des autres. Vous acceptez que vous ne puissiez pas tout comprendre, mais vous intégrez ce que vous avez appris et vous imaginez des moyens de prévenir une telle situation dans le futur.

Et la réponse est…

Quelle que soit votre réponse, vous êtes tout à fait normal. Toutes ces réactions sont appropriées et communes. Chacune de ces réactions reflète différents stades de développement (cognitif et émotionnel) de l’adulte. Cependant, plus nous sommes développés, plus souvent notre réaction ressemblera à l’option n ° 4.

Avouons-le, à moins de rencontrer des situations qui perturbent notre routine, nous nous questionnons rarement sur nos modèles mentaux. Lorsqu’une rupture survient, c’est une merveilleuse opportunité d’apprendre quelque chose de nouveau sur nous et sur la vie.

Comment cela s’applique-t-il au leadership et à la gestion?

Combien de fois vous rencontrez des ruptures en tant que gestionnaire? Question plus importante encore, comment réagissez-vous à ces ruptures?

Les ruptures sont un excellent moyen d’apprendre. Si vous ne tirez pas avantage de ces possibilités, vous voudrez peut-être vous demander pourquoi vous ne le faites pas.

Ne pas savoir comment tirer parti des ruptures est une autre histoire. Quelqu’un qui possède une perspective externe, qui n’est pas émotionnellement associé aux ruptures et qui peut suspendre ses jugements personnels pourrait vous permettre de réfléchir et d’apprendre des ruptures rencontrées. Vous pourriez ainsi en apprendre beaucoup sur vous-même.

Parfois, les coups de poing au visage peuvent être une occasion unique de rompre avec les vieilles habitudes et de découvrir de nouvelles possibilités.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Ajouter un commentaireYour email address will not be published